O.J. Simpson obtient sa libération par anticipation

  • Source: : Webnews | Le 20 juillet, 2017 à 22:07:23 | Lu 2645 fois | 3 Commentaires
content_image

L'ancien footballeur américain O.J. Simpson apprend sa libération conditionnelle, le 20 juillet 2017 à la prison de Lovelock Jason Bean / POOL/AFP

Après neuf ans derrière les barreaux pour sa participation à un vol à main armée, l'ex-star de football américain O.J. Simpson a obtenu jeudi sa libération anticipée, nouvel épisode de la saga d'un homme qui fascine l'Amérique.

L'avocat d'O.J Simpson, Malcom LaVergne a dit avoir douté jusqu'au bout des chances de son client d'obtenir une libération conditionnelle.

"M. Simpson est évidemment un personnage qui divise. Il est très, très aimé, mais il est aussi méprisé par beaucoup de gens", a-t-il dit.

Mais la commission des libérations conditionnelles de l'Etat du Nevada a voté à l'unanimité et O.J Simpson, 70 ans, pourrait retrouver la liberté dès le 1er octobre de cette année.

"C'était un crime grave. Vous méritez d'avoir été envoyé en prison" a tonné Tony Corda l'un des membres de la commission, avant d'accorder son vote en faveur d'une libération anticipée estimant que l'ancien sportif s'était bien conduit en prison et l'absence de condamnation criminelle antérieure.

Célèbre dans le monde entier pour avoir été acquitté du meurtre de son ex-femme et de l'ami de cette dernière après un procès retentissant et ultra-médiatisé, O.J. Simpson avait été condamné en 2008 à une peine de neuf à 33 de prison dans une autre affaire de vol à main armée.

A l'annonce de la décision, le prisonnier a murmuré "merci!" et a affiché son soulagement, adressant des sourires et des signes de la main à son avocat et à sa fille avant d'être ramené dans sa cellule.

"J'ai fait mon temps" avait auparavant plaidé O.J. Simpson par vidéoconférence depuis sa prison de Lovelock (Nevada), au cours d'une audience retransmise en direct par les grandes chaînes d'informations américaines.

"Si j'avais fait preuve d'un meilleur jugement à l'époque, rien de tout cela ne serait arrivé", a poursuivi M. Simpson à propos du vol à main armée de deux marchands de souvenirs sportifs.

Fascination persistante

En septembre 2007, il s'était rendu en compagnie de cinq complices - dont deux étaient armés - dans un hôtel-casino de Las Vegas pour dérober des souvenirs sportifs. L'ex-athlète a affirmé qu'il essayait simplement de récupérer ces objets qui lui avaient été volés par les deux vendeurs spécialisés dans ce type de marchandises qui ont été agressés par le groupe.

Mais sa version n'avait pas convaincu un jury de Las Vegas.

En 2013, il avait toutefois obtenu une liberté conditionnelle concernant certains volets de sa sentence. La commission a examiné jeudi les condamnations restantes.

O.J. Simpson a bénéficié du témoignage de l'une des victimes du vol de 2007, Bruce Fromong, qui a plaidé jeudi en sa faveur.

"Il est temps de lui donner une seconde chance. Il est temps pour lui de rentrer chez lui avec sa famille, ses amis. C'est un homme bon qui a fait une erreur", a-t-il dit à l'audience.

Né à San Francisco le 9 juillet 1947, O.J. Simpson est devenu célèbre dans les années 1970 grâce à ses performances au sein de l'équipe des Buffalo Bills.

Séduisant, charismatique, il a conservé une popularité immense bien après sa retraite de la NFL en 1979, poursuivant notamment une carrière d'acteur.

Mais le 12 juin 1994, son ex-femme Nicole Brown - ils ont été mariés de 1985 à 1992 - est découverte morte à Los Angeles dans une mare de sang, au côté de son ami Ronald Goldman, lui aussi sauvagement assassiné.

Après une poursuite en voiture de plusieurs heures, suivie en direct par des millions de téléspectateurs, il est arrêté par la police.

Au terme d'un procès spectaculaire retransmis pendant neuf mois en direct à la télévision, un jury de Los Angeles l'acquitte. Cette décision provoque une vague d'indignation aux relents de racisme, car l'ex-joueur est noir et les deux victimes étaient blanches.

Son acquittement au pénal ne l'a pas empêché d'être reconnu responsable de leur mort lors d'un procès civil en 1997. Il a été condamné à payer plus de 33 millions de dollars à leurs familles, ce qu'il n'a jamais fait.

Si son emprisonnement a écarté l'ex-joueur du feu des projecteurs, la fascination qu'il suscite reste bien vivace. La série de presque huit heures qui lui a été consacrée, "O.J.: Made in America", a reçu en février l'Oscar du meilleur documentaire.


Auteur: AFP - La Depeche - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Bikilo En Juillet, 2017 (11:05 AM) 0 FansN°: 1
Oj a lucky murderer
Oj Simpson En Juillet, 2017 (15:58 PM) 0 FansN°: 1
what the hell you say?
do you know what happened?
be ready to face my attorneys.

i dont care, guy
Anonyme En Juillet, 2017 (12:24 PM) 0 FansN°: 2
croyez vous qu'il est l'auteur du meurtre de sa femme ????:triste::triste:

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com